Créer une entreprise, d’un point de vue administratif, devient de plus en plus simple. Sur le plan fiscal, plusieurs dispositifs tels que l’ACCRE incitent également à se lancer dans une aventure entrepreneuriale. 

La question de l’accompagnement est alors de plus en plus centrale. Plus on avance dans la création d’une entreprise et plus les questions se multiplient, notamment sur le plan juridique, administratif et comptable

Sur ce dernier point, de nombreux outils se proposent aujourd’hui de gérer les tâches comptables, permettant ainsi de se passer d’un accompagnement professionnel. Toutefois, le doute subsiste souvent chez les entrepreneurs : un expert-comptable est-il obligatoire et/ou nécessaire ? Réponse dans cet article. 


Un expert-comptable n’est pas obligatoire 

En tant que dirigeant d’entreprise, sachez d’abord que vous ne commettez aucune faute légale si vous n’avez pas recours à un expert-comptable. Votre comptabilité peut être tenue en interne. 

Toutefois, si vous décidez d’externaliser la gestion de la comptabilité de votre entreprise, votre seul recours possible est un expert-comptable : seuls ces professionnels sont habilités, avec une lettre de mission, à gérer la comptabilité d’une entreprise et à en rendre compte aux autorités fiscales et administratives concernées. 

Un expert-comptable est nécessaire pour gérer la comptabilité de votre entreprise 

Bien qu’un expert-comptable ne soit pas obligatoire pour tenir la comptabilité de votre entreprise, il semble pourtant pertinent de songer à confier celle-ci à un professionnel. En effet, il peut être parfois chronophage et complexe (sans les compétences nécessaires) de répondre aux obligations comptables qui incombent à votre organisation. 


Obligations comptables en micro-entreprise 

La micro-entreprise est la forme juridique d’entreprise la plus à même de se passer d’un expert-comptable, tant les obligations sont simples et gérables à un niveau individuel. Seules les déclarations trimestrielles de chiffre d’affaires et la tenue d’un livre de recettes sont obligatoires.


Obligations comptables d’une entreprise individuelle 

Les entreprises individuelles, soumises au régime du réel à l’impôt sur le revenu, sont fortement encouragées à adhérer à un centre (commerçants, artisans) ou à une association (professions libérales) de gestion agréée (CGA ou AGA) afin de ne pas voir leur revenu net imposable majoré de 25 %. 

Il s’agit donc, non pas d’une obligation, mais d’une forte incitation à se faire accompagner dans sa comptabilité, sans avoir forcément recours à un expert-comptable

Pour une entreprise individuelle, les obligations comptables sont nombreuses : 
●    tenue des comptes annuels ;
●    déclarations fiscales ;
●    déclarations de TVA ;
●    etc…

Aussi, le recours à un expert-comptable est fortement recommandé, puisqu’en cas d’anomalie ou d’erreur sur les obligations précédemment citées, les risques de pénalités sont importants. 


Obligations comptables pour une société  


Pour les sociétés (SAS, SASU, SARL, EURL, ...) les obligations comptables sont également nombreuses :

●    tenue des comptes et dépôt des comptes en fin d’année ;
●    tenue des registres légaux ;
●    formulaire d’immatriculation M0 lors de la création d’activité, avec plusieurs choix stratégiques (régime de TVA, régime d'imposition des bénéfices, déclaration des gérants).

La gestion d’une société nécessite une gestion comptable et administrative sur deux grands volets : le flux d’argent et la gestion des ressources humaines (gérant, salariés, associés). 
Là encore, bien qu’un expert-comptable ne soit pas obligatoire, il semble qu’il soit bien plus qu’un accompagnement de confort, une réelle nécessité pour ne pas commettre d’erreur légale ou stratégique. 

À quoi sert l’expert-comptable ? 


Ainsi, bien qu’il ne soit pas obligatoire, peu importe la forme juridique de votre entreprise, l’expert-comptable présente de nombreux atouts et avantages. Certains semblent primordiaux pour développer votre activité en toute sérénité (et légalité). 

Choisir d’avoir recours à un expert-comptable est déjà l’assurance quasi certaine d’être en permanence en conformité fiscale et administrative avec les obligations fixées par l’administration étatique. Cette sécurité peut parfois sembler négligeable pour les créateurs d’entreprise, jusqu’à l’intervention d’un premier contrôle qui peut se révéler coûteux. 

De plus, les experts-comptables disposent, bien entendu, d’un savoir-faire technique généralement peu présent en interne dans l’entreprise (à moins d’avoir un service comptabilité interne). Ce savoir-faire est utile au dirigeant d’entreprise, puisqu’il lui assure souvent un gain de temps. En effet, faute d’expert-comptable, les dirigeants d’entreprises assurent généralement leur comptabilité eux-mêmes, perdant ainsi du temps qui pourrait être alloué à la gestion de leur activité.

Enfin, afin de piloter le développement de l’entreprise, experts-comptables et dirigeants font bien souvent une paire efficace. En effet, au-delà de la comptabilité, l’expert-comptable peut fournir avis et conseils au dirigeant d’entreprise afin de l’aider à orienter ses efforts et à améliorer sa gestion. 


La Station va au-delà de la tenue votre comptabilité et vous accompagne dans le pilotage et le développement de votre activité.

Contactez-nous !